lipides les bonnes et mauvaises graisses

 

On entend souvent parler de lipides. Mais c’est quoi au juste ? Comment distinguer les bonnes des mauvaises graisses ? On vous explique tout très simplement pour qu’ils n’aient plus de secret pour vous.

Les lipides

Les lipides ce sont tout simplement les graisses. Ce sont les macronutriments les plus énergétiques puisque 1 g de lipide apporte environ 9 kcal. Attention, cela ne veut pas dire qu’ils sont à bannir de notre alimentation ! 35 à 40% de votre apport énergétique quotidien doit être composé de lipides ! Les graisses sont nécessaires au bon fonctionnement de notre organisme car notre corps ne sait pas les auto-produire ni les remplacer. Il faut simplement privilégier les bonnes graisses (acide gras insaturés, dont les fameux omégas 3 et 6) et limiter la consommation de « mauvaises » graisses (certains acides gras saturés). L’absence des omégas 3 et 6 provoquent des carences : ils sont indispensables au bon fonctionnement de nos petites cellules, nos tissus, nos organes, de leur croissance à leurs fonctions physiologiques ! Faut-il encore savoir distinguer les bonnes des mauvaises graisses pas vrai ? Ça tombe bien, on est là pour vous guider!

Petit récap’ des bonnes et mauvaises graisses

Les graisses à privilégier : thon, sardines, hareng, saumon, oeufs, poulet

Les graisses à ne pas oublier (acides gras polyinsaturés) : oléagineux, l’huile d’olive ou de macadamia (évitez l’huile de tournesol !), l’avocat

Les graisses à limiter : viande rouge, charcuterie, fromage, beurre, yaourt.

Les graisses à éviter : les plats cuisinés et autres produits industriels transformés

À savoir : Les omégas 6 doivent représenter 4% de votre apport énergétique total quotidien (AET) ; les omégas 3 doivent représenter 1%. Le rapport oméga 3 et 6 est important et doit toujours être inférieur à 5% de l’AET.

Attention aux produits industriels !

On vous l’a assez répété : il n’y a rien de mieux que le fait maison ! Pourquoi ? Tout simplement parce que lorsque l’on cuisine, on sait ce que l’on a dans l’assiette. Dans les produits industriels transformés ou cuisinés il y a énormément de matières grasses (et sucres) caché(e)s ! C’est le cas notamment dans la viandes, le fromage, le poisson, les fruits de mer, les biscuits salés et sucrés, le pain de mie, les pâtes à tarte ou à pizza mais aussi dans les sauces et vinaigrettes !

S’y cache également les acides gras dits « trans » et des huiles partiellement hydrogénées. Vu leur nom, inutile de vous dire qu’elles ne sont pas bonnes pour la santé hein ? 😉

Combien de lipide doit-on apporter quotidiennement à notre corps ?

La consommation de lipide est variable selon votre profil. Son apport doit être compris entre 35 et 40% de votre AET quotidien. Pour un adulte consommant 2 000 kcal par jour, il faudra 78 g de lipides à son organisme quotidiennement. Répartissez-les sur la journée pour un équilibre parfait.

On retient quoi dans tout ça ?

Vous devez retenir que même en phase de perte de poids, il est nécessaire de ne pas bannir les graisses de votre alimentation. Elles sont (on le répète) indispensables au bon fonctionnement de votre organisme ! Privilégiez les bonnes graisses, limitez les « mauvaises » graisses et fuyez les produits industriels et fast-food.

lipides les bonnes et mauvaises graisses

Le saviez-vous ? Le gras est deux fois plus caloriques que le sucre ! Attention, ne vous jetez toutefois pas sur un paquet de gâteau en lisant ça, lisez plutôt l’explication à suivre. Le gras est plus calorique mais puisque notre corps n’en produit pas, il est donc indispensable d’en apporter dans notre alimentation. Ce n’est pas le cas du sucre que notre corps sait très bien produire tout seul. 😉

 

Partager :