Depuis le 1er juillet 2015  les consommateurs doivent obligatoirement être informés de la présence d’allergènes alimentaire dans leurs produits. Qu’est-ce qu’une allergie alimentaire et comment elle se déclare? Quels sont les allergènes alimentaire les plus connus? On vous dit tout dans cet article ! 

Quelle est la cause d’une allergie alimentaire ?

Une substance étrangère à l’organisme (ex : l’albumine dans l’œuf), normalement inoffensive, va être perçue comme une menace par notre corps. De là, notre superbe système immunitaire va sécréter des Anticorps (souvenir de vos cours de SVT ?) pour éradiquer cette menace qu’est l’albumine : l’Antigène.

C’est donc la guerre Anticorps (nous) VS Antigène (albumine)

Et BOUM ! Ca fait des Chocapic !

Lorsque l’Anticorps se fixe à l’Antigène, il y a libération de molécules dans notre système sanguin ce qui va créer les symptômes propres aux allergies alimentaires : éruptions cutanées, toux, démangeaisons, crampes, ballonnements, nausées, vomissement, diarrhée, etc. Les réactions allergiques dues aux allergies alimentaires restent le plus souvent sans gravité.

Évidemment, dans certains cas rares, elles peuvent être mortelles. Quelle gaieté !

Attention à ne pas confondre allergie et intolérance ! L’allergie provoque une réaction immunitaire contrairement à l’intolérance. Lors d’une intolérance alimentaire les symptômes les plus courants sont les ballonnements, constipation et diarrhée. Ils surviennent en général tardivement après le repas, contrairement aux symptômes de l’allergie qui se font ressentir subitement après avoir mangé.

Quels sont les principaux allergènes alimentaires ?

Voici la liste des 14 allergènes dont l’affichage est obligatoire :

  • Gluten
  • Œuf
  • Lait
  • Crustacés
  • Mollusques
  • Poisson
  • Arachide
  • Sésame
  • Soja
  • Sulfite
  • Fruits à coques
  • Céleri
  • Moutarde
  • Lupin

Ils doivent tous apparaître sur les étiquettes de nos aliments pré-conditionnés, à quelque concentration que ce soit sauf pour le sulfite (doit être >10mg/kg).

Vous avez également déjà pu voir des mentions telles que « peut contenir des traces de… » ou « susceptible de contenir… » même si l’aliment en question n’en contient absolument pas : en effet, certains fabricants (beaucoup d’entre eux d’ailleurs) génèrent plusieurs produits différents dans leur usine. Il y a donc une possibilité de contamination involontaire malgré les bonnes pratiques d’hygiène et de sécurité. La précaution avant tout !

Vous l’aurez compris, on ne rigole pas avec les allergies alimentaires ! Nous n’aimerions pas que vous ressembliez à  Elephant Man, on n’est pas comme ça! 😉

Pour en savoir plus, vous pouvez vous rendre sur le site officiel  de Association Française pour la Prévention des Allergies.

 

Crédit photo : Equilibre&Beauté/Freepik

Partager: